Les sables bitumineux aux portes du Québec

Alors que les déversements de pétrole brut se multiplient depuis deux semaines en Ontario et aux États-Unis, l’industrie des sables bitumineux continue sa course vers les marchés internationaux. Après Enbridge qui souhaite inverser le flot de son pipeline entre Montréal et Westover (Ontario), TransCanada – l’entreprise derrière le controversé projet Keystone XL– propose maintenant de convertir un gazoduc afin d’acheminer du pétrole vers St-John au Nouveau-Brunswick. Ce pétrole plus polluant pourrait donc circuler au Québec dès 2014. Des groupes environnementaux, citoyens, municipalités et MRC réclament donc de Québec une évaluation environnementale indépendante sur l’arrivée des sables bitumineux.

Google plus LinkedIn Twitter print