Des jeunes s'impliquent pour la qualité des sols

L'ambition de verdir nos milieux de vie, surtout en contexte urbain, doit nécessairement s'accompagner d'actions permettant le rétablissement des fonctions écologiques des sols. C'est dans ce but, qu'une équipe de recherche de l'Université Laval ainsi que l'AQPERE interviennnent actuellement sur le site Rousselot du CSSS Lucille Teasdale dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Le dispositif expérimental, constitué d'une vingtaine de parcelles témoins, permettra aux jeunes du comité C-vert Hochelaga-Maisonneuve d'en apprendre plus sur la remédiation des sols et ses impacts positifs sur la biodiversité.

Google plus LinkedIn Twitter print