Une meilleure connaissance d’un des nœuds verts du territoire

Afin d’assurer la pérennité du parc-Boisé-Jean-Milot, le Comité de Surveillance Louis-Riel, en collaboration avec l’Institut de recherche en biologie végétale, a procédé en 2015 à son étude écologique. Les résultats ont été dévoilés lors d’une conférence à laquelle plus de 40 personnes ont assisté. Parmi les résultats, on retrouve trois types d’habitats soit la forêt, le champ et le marais d’une superficie de 800 m2. 196 espèces végétales vasculaires dans 9 zones de végétation. Les principales recommandations : la conservation de la diversité des habitats, limiter le développement de sentiers anarchiques et limiter l’expansion de plantes envahissantes. Pour plus consulter le rapport.

Le boisé Jean-Millot, au coeur du territoire ILEAU, constitue un point vert central dans la trame verte et bleue active qui se construit sur le territoire. La connaissance des richesses écologiques de cet espace naturel vient appuyer la nécessité d’assurer une connexion avec d’autres espaces naturels.

Google plus LinkedIn Twitter print