Collectif en environnement Mercier-Est - Projet d’optimisation du corridor de l’A-25 : des citoyens mécontents

Le Collectif en environnement Mercier-Est (CEM-E) salue l'initiative du ministère des Transports du Québec (MTQ) de moderniser le corridor de l'autoroute 25 (A-25) dans l'île de Montréal.

Ce projet, qui vise entre autres à faciliter l'accès à l'A-25 aux camions sortant du terminal Montreal Gateway (Cast), devrait contribuer à la réduction des gaz à effet de serre en évitant le détour par les rues Dickson et Souligny, dans la perspective de lutte contre les changements climatiques du gouvernement du Québec. Toutefois le CEM-E dénonce les quatre aspects suivants du projet :

  • 1. L’absence de consultation des citoyens par le MTQ : un projet annoncé le 28  octobre 2015 dans sa forme finale, lors d’une séance d’information publique.
  • 2. Le retour du camionnage lourd dans la bretelle Curatteau, à partir de la rue Notre-Dame vers l’A-25 Nord, à la frontière du quartier résidentiel de la Longue-Pointe, alors que le camionnage y est interdit depuis 1998, à la suite d’une lutte citoyenne de plus de 10 ans contre le bruit, la pollution de l’air et les vibrations causées aux habitations.
  • 3. L’aménagement dans la rue Curatteau d’une portion de piste multifonctionnelle sans raccordement à la piste cyclable Souligny existante.
  • 4. La possibilité pour les camions lourds de sortir de l’A-25 Nord et de s’engager vers la rue Sherbrooke Est.

Le CEM-E demande dès lors au MTQ de modifier son projet pour prendre en compte le milieu de vie avoisinant.

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print