Contrats de gré à gré pour Hydro-Québec : le ROEÉ s’oppose

Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ) s’oppose à la demande d’Hydro-Québec au gouvernement du Québec de modifier la Loi sur la Régie de l’énergie à même son controversé projet de loi 106 pour lui permettre de recourir à la centrale thermique de Bécancour en périodes de pointe hivernale à partir de 2018 sans passer par un appel d’offres. Cette modification improvisée à la loi infirmerait la décision récente refusant l’autorisation d’un tel contrat sans processus ouvert permettant l’approvisionnement de toutes sources, y compris par des promoteurs de projets d’efficacité énergétique.

La loi, sous sa forme actuelle, est expressément conçue dans le but d’assurer un traitement équitable entre les divers types d’approvisionnement au meilleur coût possible dans une perspective de développement durable. Autoriser le gré à gré annule cette considération.

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print