Suivi des micropolluants, une évolution des techniques nécessaire

 

Les données collectées sur les micropolluants montrent que l'ensemble des masses d'eau semblent polluées. Pour améliorer le suivi, une évolution des techniques utilisées s'avère toutefois nécessaire.

Parmi les substances qui ont été recherchées en 2011 et 2012, les plus fréquemment retrouvées dans les cours d'eau et plans d'eau sont des conservateurs utilisés dans les cosmétiques et les produits de soins corporels (parabènes), des plastifiants (diisobutyl phthalate et bisphénol A), un composé tensioactif (p-Nonylphénol diéthoxylate) ou encore des produits de combustion (HAP) dans les sédiments.

Nous ne pouvons rester indifférents à de tels contats; il en va des sources d’eau potable et de la bonne santé des écosystèmes.

Lire l’article de Dorothée Laperche de la revue Actu-environnement

 

Google plus LinkedIn Twitter print