Investissements importants annoncés pour les milieux naturels, et l’Est dans tout cela?

Dévoilé à la fin novembre, le Plan Triennal d’investissement (PTI) 2020-2022 de la Ville de Montréal contient plusieurs éléments encourageants pour la protection et la mise en valeur des milieux naturels et des espaces verts. Des investissements de 104,3 M$ sont ainsi prévus dans le cadre du Programme d’acquisition des milieux naturels. Ce montant permettrait d’ici 2022 l’acquisition de 178 ha. Cela reste cependant encore loin de la cible de 4 000 ha permettant d’atteindre le 10 % d’aires terrestres protégées inscrit dans le Schéma d’aménagement. D’autres investissements, des différents paliers de gouvernement, seront donc nécessaires pour se rapprocher de cet objectif. C’est aussi la première fois que le PTI comprend un volet spécifique pour la consolidation du grand parc de l’Ouest avec des investissements de 13 M$. 

Il faut espérer maintenant que les acquisitions vont se faire avec un souci d’assurer une équité territoriale d’accès à la nature. Il faut en effet se rappeler que la majorité des investissements pour les acquisitions depuis la mise en œuvre de la politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels en 2004 a en effet été réalisée dans l’ouest de l’île de Montréal. Il est temps que des gestes forts soient posés pour l’est de Montréal afin de rétablir un équilibre. 

L’acquisition de terrains ayant à première vue une valeur écologique plus faible dans leur état actuel, mais situés stratégiquement sur le territoire, devrait aussi être envisagée. Cela permettrait d’assurer et de consolider la connectivité écologique, de disposer de terrains pouvant à terme offrir de nouveaux accès à la nature aux populations actuelles et futures. 

Le PTI nous en apprend également un peu plus sur le réseau des corridors verts actuellement en développement. Quatre corridors sont identifiés et les premiers kilomètres sont prévus en 2022 :

  • De l'Est : relie la rivière des Prairies au fleuve Saint-Laurent en passant par le parc-nature du Bois-D'Anjou
  • Saraguay - Aqueduc : relie le parc-nature du Bois-de-Liesse au fleuve Saint-Laurent
  • Rivière des Prairies : relie l'Île de Montréal d'est en ouest en bordure de la rivière des Prairies
  • Falaise Fleuve - Bridge Bonaventure : relie le nouveau parc-nature du site Turcot au centre-ville.

Soulignons que le corridor de l’Est rejoint la vision de relier le fleuve Saint-Laurent à la rivière des Prairies, portée par le CRE-Montréal et ses nombreux partenaires depuis 2015 dans le cadre de sa campagne ILEAU.

Google plus LinkedIn Twitter print