Les matières résiduelles en consultation à l’agglomération

Le 27 novembre se tenait la séance d’information sur le projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles 2020-2025 (PDGMR) par la Commission d’agglomération permanente sur l’Eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs. C’était l’occasion d’entendre une brève présentation du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles de la CMM (PMGMR 2017-2025) puis une présentation du projet de PDGMR. Ensuite une période de questions et de commentaires a permis à la société civile et à la population montréalaise de s’exprimer.

Le CRE-Montréal ainsi que plusieurs organismes étaient représentés et ont pris la parole. Notre premier commentaire a été à l’effet que l’échéancier des consultations est vraiment trop serré pour être en mesure d’analyser et de rédiger les mémoires. Une demande de repousser au 20 janvier 2020 la date-limite pour le dépôt des mémoires a été faite oralement et sera suivie sous peu d’une lettre collective à la présidente de la commission. 

Les deux documents composant le projet de PDGMR, Stratégie et Plan d’action, sont intéressants pour les cibles ambitieuses pour 2030. Le défi sera de mettre en place les mesures pour les atteindre vraiment dans 10 ans. Le titre du PDGMR est clair et engageant : «Montréal, zéro déchet». On n’aura pas le choix de passer par la réduction à la source et le réemploi, par le recyclage de l’ensemble des matières organiques et des campagnes fortes et continues de sensibilisation et de mobilisation. Les ICI (Institutions, commerces et industries), gros générateurs sur l’île de Montréal de matières résiduelles, devront être des parties prenantes engagées vers les mêmes cibles.   

Le CRE-Montréal compte bien sûr déposer un mémoire en mettant l’accent sur les mesures qui seront nécessaires pour que ce deuxième PDGMR soit un véritable succès et que collectivement, nous puissions enfin dire que l’on est fier de la manière dont nous gérons nos matières résiduelles, y compris en en produisant moins.

Google plus LinkedIn Twitter print