Bridge-Bonaventure : De nombreuses recommandations du CRE reprises par l’OCPM

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a publié le 9 mars 2020 son rapport de consultation publique sur le secteur Bridge-Bonaventure. Nous nous réjouissons de constater que l’analyse et les recommandations de l’OCPM font écho aux idées présentées dans notre mémoire.

La toute première recommandation de l’OCPM est un appel lancé à la Ville pour qu’elle inclut de nouveaux volets à sa vision de développement du secteur Bridge-Bonaventure, soit « l’amélioration globale de la résilience écologique du secteur » et « une intégration plus étroite du secteur aux quartiers adjacents », deux éléments sur lesquels nous avons beaucoup insisté.

Le rapport de l’OCPM comprend pas moins de 14 recommandations liées à la création d’espaces verts et bleus, à leur expansion et à leur protection.Parmi celles-ci, notons la recommandation #9 qui reprend parfaitement la proposition qu’Action Gardien et le CRE-Montréal ont exprimée dans leurs mémoires respectifs, à savoir « explorer la possibilité de repousser le futur tracé du boulevard urbain Bonaventure vers l’arrière du Parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles afin de permettre la création d’une coulée verte et bleue plus large et tranquille ». 

Les recommandations de l’OCPM démontrent bien, par ailleurs, son adhésion à une autre idée portée par plusieurs acteurs, dont le CRE-Montréal : la nécessité d’une planification intégrée et cohérente des transports pour désenclaver Pointe-Saint-Charles, enrayer les problèmes de congestion routière, et favoriser la mobilité et la sécurité des usagers du transport collectif et actif. Cela passe par l’exploration de scénarios alternatifs pour le contrôle de la circulation de transit.

Finalement, concernant le point médiatisé du projet de stade de baseball que nous avions analysé en octobre dernier, l’OCPM ne s’est pas prononcé directement sur cette question, faisant valoir que « l’installation d’un stade de baseball dans le secteur Bridge-Bonaventure devra faire l’objet d’une consultation autonome et être analysée sur la base d’un projet plus développé ». L’OCPM recommande à la Ville de tenir compte de « la vision préconisée par Parcs Canada, de sorte à maximiser son accessibilité et sa connectivité aux lieux qui l’entourent ».

Google plus LinkedIn Twitter print