De nouvelles avancées en matière de gestion du risque d’inondations

Dans la continuité de notre de l’éditorial du 26 mars qui soulignait la place centrale que devrait occuper la gestion de l’eau dans l’aménagement du territoire, nous tenons à saluer l’adoption par le gouvernement du Québec d’un plan de protection du territoire face aux inondations

Alors que les cours d’eau de la province sont sous étroite surveillance en ce début de printemps, il faut se réjouir de la volonté du gouvernement de se doter des outils et des moyens nécessaires pour assurer une gestion des inondations qui repose sur une approche par le risque et un aménagement durable du territoire.

Ce plan d’action prévoit entre autres 345 M $ pour la mise en place de mesure de résilience et d’adaptation face aux inondations ainsi qu’un volet important de collecte de données et de communication auprès des citoyenNEs. La révision de la réglementation afin de se doter d’un cadre uniforme et rigoureux pour l’aménagement du territoire fait également partie de ce plan.

Nous suivrons avec intérêt la mise en œuvre de ce plan d’action et l’arrimage avec les autres paliers de gouvernance (Communauté métropolitaines de Montréal, municipalités) qui développent également à leur échelle des stratégies pour assurer la résilience du territoire face aux inondations.

Google plus LinkedIn Twitter print