Un plan de transition écologique ambitieux pour Rosemont-La Petite-Patrie

L’arrondissement de Rosemont--La Petite-Patrie a récemment dévoilé son plan stratégique de transition écologique, une première à Montréal. Ce plan ambitieux s’articule autour des objectifs de développement durable de l’ONU et vise à accroître, par plus de 70 mesures, la résilience de l'arrondissement aux défis climatiques, sanitaires et économiques.

« Bravo à l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie pour ce plan de transition écologique ambitieux. C'est par de telles démarches concertées et intégrées que nous pourrons relever les défis climatiques et assurer la résilience de nos milieux de vie. Nous serons heureux de contribuer à la mise en œuvre de ce plan qui va, j'en suis convaincu, inspirer d'autres arrondissements et municipalités à passer à l'action », affirme Emmanuel Rondia, directeur général du Conseil régional de l'environnement de Montréal dans le communiqué officiel de l’arrondissement.

Le Plan se démarque entre autres par la mise en place d’une gouvernance participative et collaborative et par la prise en compte dans chaque action, dans chaque décision des principes de la transition écologique. Plusieurs mesures seront à suivre de près et pourront certainement inspirer d’autres arrondissements et villes liées à poser des actions en matière de mobilité, de verdissement, de biodiversité ou d’alimentation. 

Nous allons suivre avec intérêt la mise en œuvre du Plan au cours des prochaines années. Il sera entre autres très intéressant d’avoir un suivi qualitatif et quantitatif de l’impact des mesures et des nouvelles façons de faire que l’arrondissement souhaite mettre en place.

Google plus LinkedIn Twitter print