Campus de la montagne : l’OCPM s’aligne sur nos recommandations

Le 7 juillet 2021, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) publiait son rapport synthèse de la consultation publique sur le futur Plan directeur d’aménagement du campus de la montagne de l’Université de Montréal et de ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal. Le CRE-Montréal, qui avait présenté un mémoire dans le cadre de cette consultation, se réjouit de voir son analyse et ses recommandations au centre des idées retenues par l’OCPM.

 

 

 

Tout en soulignant la qualité du travail des personnes impliquées dans l’élaboration du plan soumis en consultation publique, le CRE-Montréal a tenu à exprimer certaines préoccupations concernant, entre autres :

  • les projets d’agrandissement ou de construction de certains pavillons;
  • la place de l’automobile et de la mobilité active sur le campus;
  • l’interface avec le parc du Mont-Royal;
  • la gestion durable des neiges et l’expérience hivernale sur le campus;
  • la protection et la pérennisation des milieux naturels existants et projetés, et le respect de la capacité limite de la montagne;
  • la mise en valeur de la montagne et de ses attributs patrimoniaux;
  • l’implication des communautés autochtones.

À titre d’exemples, la commission recommande à la Ville d’interdire le dépôt des neiges usées à proximité des milieux naturels (recommandation #6). À l’université, elle recommande « d’intégrer aux bâtiments qui seront construits ou agrandis des concepts architecturaux permettant une gestion écologique de la neige » (recommandation #7).

D’autres exemples de recommandations concernant le domaine bâti directement liées à notre mémoire sont:

  • l’accroissement substantiel et progressif de la cible de réduction de superficie de stationnement (pour l’instant fixée à 10 %) et l’intégration de critères d’aménagement écoresponsables lors de la réfection de chacun des stationnements de surface (recommandation #11);
  • l’aménagement de toits verts contribuant à la connectivité écologique (recommandation #8);
  • l'assujettissement des projets d’agrandissement des pavillons de la Faculté de musique et de l’Ingénierie durable et de l’économie circulaire, à une série d’analyses (protection et mise en valeur des vues, impact sur les écosystèmes et sur leur connectivité) et de scénarios alternatifs (concepts architecturaux, volumétrie) (recommandation #16). 

Au chapitre de la protection des milieux naturels, non seulement la commission recommande-t-elle à l’université « [...] d’appliquer aux milieux naturels du campus les mêmes principes d’aménagement et de gestion que ceux en vigueur dans le parc du Mont-Royal » (recommandation #10), mais elle interpelle également la Ville pour qu’elle adopte une disposition réglementaire spécifique visant à protéger les écosystèmes et à rehausser la biodiversité (recommandation #9).

Nous remercions les commissaires pour l’attention accordée à nos propositions. Nous tenons également à assurer la Ville et les institutions académiques concernées de notre collaboration dans la mise en œuvre de ces recommandations.

Google plus LinkedIn Twitter print