Élections municipales : le CRE-Montréal présente ses demandes en environnement et en aménagement du territoire

Ville de Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) dévoile aujourd’hui ses demandes à l’attention des partis en lice pour les élections municipales à Montréal. Le document se veut à la fois un appel aux partis à prendre des engagements clairs et constitue une feuille de route pour la prochaine administration municipale.

« Le rôle des villes dans l’effort collectif de lutte et d'adaptation aux changements climatiques est primordial. Le temps n’est plus aux petits gestes mais à des interventions d’envergure, structurées et cohérentes. Pour relever les multiples défis, un leadership ambitieux se basant sur les faits et les besoins exprimés par les acteurs et les experts ancrés dans le milieu est incontournable », précise Emmanuel Rondia, directeur général du CRE-Montréal.

La prochaine administration ne partira pas d’une feuille blanche. Plusieurs plans sont actuellement en vigueur et de grandes démarches de concertation sont bien entamées et devront être poursuivies par la future administration. Le document fait ainsi référence à ces démarches et stratégies à adopter ou dont la mise en œuvre est à poursuivre. 

Des gestes forts pour accélérer la transition écologique
Regroupées autour de cinq thématiques, les demandes portent sur la mobilité, l’aménagement du territoire, la protection et la mise en valeur des espaces verts et des milieux naturels ainsi que la création et la consolidation de quartiers complets. Considérant la multitude de dossiers ainsi que l’étendue du territoire, un choix a dû être fait lors de l’élaboration du document qui ne se veut pas exhaustif. 

« Nous avons choisi d’identifier un nombre restreint d’actions et d’engagements qui présentent un potentiel important d’amélioration de la qualité de nos milieux de vie et de travail et permettent des avancées importantes dans la lutte aux changements climatiques et la résilience de nos communautés », ajoute M. Rondia. 

Les cinq grandes thématiques :

  • Déployer une stratégie de mobilité durable
  • Assurer le développement de quartiers complets
  • Augmenter la superficie de milieux protégés et favoriser l’accès à la nature pour tous
  • Soutenir un tissu économique diversifié, dynamique et à faible empreinte environnementale
  • Assurer une cohérence dans le développement et la requalification de l’Est de Montréal 

La prochaine administration pourra compter sur la collaboration du CRE-Montréal qui sera heureux de mettre à profit sa connaissance du milieu, des enjeux, ses liens diversifiés avec une multitude d’acteurs et ses expertises multiples afin de faire de Montréal une ville verte, conviviale, dynamique où il fait bon habiter, travailler, se divertir.

Consulter le document 

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print