Nouveau Plan de gestion des matières résiduelles de la CMM : plus de date d’échéance pour l’atteinte des objectifs de la Politique !

Montréal, 21 juin 2004- La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) vient d’adopter son Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR), version révisée suite aux consultations publiques et au rapport de la Commission. Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) constate que la CMM a évacué complètement la question de l’échéance. Même si des efforts supplémentaires sont demandés pour le recyclage d’ici 2006 et 2007, la date butoir pour l’atteinte du taux de 60 % de détournement de l’enfouissement a disparu ; il n’y a plus de 2013 mais toujours pas de 2008, seulement une appellation floue : «année horizon». Le CRE-Montréal réitère donc sa position à l’effet que la Politique québécoise affirme clairement les objectifs à atteindre en 2008 et que par conséquent toutes les mesures doivent être prises pour y parvenir. Il revient donc maintenant au ministre, monsieur Mulcair, de statuer clairement sur cette question.

Encore une fois dans cette nouvelle version du PMGMR, on ne retrouve pas d’échéanciers rigoureux, des moyens précis et surtout des obligations de résultats. Ne citons à cet égard que l’absence d’objectifs concrets à atteindre dans le Plan de réduction à la source que les municipalités doivent mettre en œuvre et l’absence de volonté affirmée de réviser les contrats de collecte avant la date d’échéance pour accélérer le cheminement vers l’atteinte des objectifs.

Pour créer un véritable virage vert dans le domaine des matières résiduelles et pour sensibiliser sa population et ses industries, commerces et institutions à se joindre à l’effort collectif, les municipalités doivent prêcher par l’exemple et donc implanter un service de récupération des matières recyclables non seulement lors des rassemblements publics, tel que proposé dans la mesure 3 du PMGMR, mais aussi dans TOUS les lieux publics.

Le CRE-Montréal n’accueille donc pas avec grand enthousiasme cette nouvelle version du PMGMR. L’organisme compte donc sur le ministre de l’environnement pour réaffirmer les objectifs de la Politique et sur la Ville de Montréal pour mettre de l’avant des mesures concrètes qui amèneront de réels changements dans la gestion de nos matières résiduelles.

-30-

Pour information :
Coralie Deny (514) 842-2890 poste 225