Stade Percival-Molson : UN EXCELLENT RAPPORT DE L’OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE

Montréal, le 18 août 2006- Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE) se réjouit des recommandations rendues publiques aujourd’hui par l’Office de consultation publique de Montréal. Pour le porte-parole du Conseil, Robert Perreault, les recommandations de l’Office sont claires : le projet d’agrandissement tel que proposé ne devrait pas être autorisé par la Ville.

Les raisons invoquées par l’Office reprennent notamment les principales objections formulées par le CRE lors des audiences publiques : impact visuel disproportionné de l’écran géant; atteinte injustifiée au couvert boisé de l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal. D’autre part, l’Office souligne également avec raison le danger réel, en acceptant un tel projet, de donner une sorte de feu vert à priori à tous les autres projets, souvent plus socialement justifiés, d’empiétement du couvert boisé ailleurs sur la montagne, compte-tenu de l’absence totale d’intégration des enjeux de ce projet avec ceux de la planification du site de la montagne.

L’Office n’a évidemment qu’un rôle consultatif. Le Conseil régional de l’environnement se dit toutefois encouragé par les premières réactions de l’Administration municipale qui a accueilli sereinement le rapport. Il est évident maintenant que le projet tel que conçu est inacceptable; si, malgré tout, il devait aller de l’avant, le fardeau de la preuve de son acceptabilité reviendra aux promoteurs et à la mairie de Montréal.

-30-

Pour information :

Robert Perreault
Conseil régional de l’environnement de Montréal
514.842.2890 poste 222

Mots-clés: