Le CRE-Montréal se réjouit de la place centrale donnée à la transition écologique dans le Plan de relance économique de Montréal

Montréal, le 17 juin 2020 – Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) accueille très favorablement le Plan de relance économique de Montréal (Plan) dévoilé cet après-midi par la mairesse, Valérie Plante. Tout en contribuant à la reprise et au dynamisme économique de Montréal, les mesures et demandes contenues dans le Plan ont un potentiel de transformer positivement et en profondeur la qualité de nos milieux de vie et de travail.

« Nous sommes convaincus que le Plan va permettre d’accélérer le virage vers la transition écologique et de renforcer la résilience de nos milieux de vie. Ce plan est une belle occasion de poser les bases d’une transformation en profondeur de nos façons de nous déplacer, de consommer, de travailler. Son succès repose sur l’engagement de l’ensemble de la collectivité et nous serons ravis de participer à sa mise en œuvre. »

-- Emmanuel Rondia, directeur général par intérim, CRE-Montréal

« Nous sommes heureux de constater que la mobilité durable, les pratiques d’approvisionnement responsable et l’économie circulaire sont au cœur de plusieurs volets du Plan. Nous notons d’ailleurs la nature équilibrée et largement consensuelle des projets mis de l’avant. En matière de mobilité, nous sommes ravis que l’accent soit mis sur les modes de transport actif et collectif, et ce, sans négliger le transport des marchandises et les projets de livraison décarbonée et mutualisée, ni la décongestion du réseau routier. »

-- Blaise Rémillard, responsable Transport et urbanisme, CRE-Montréal

L’implication de l’ensemble des acteurs de la société civile et des différents gouvernements est un facteur clé pour assurer la concrétisation du Plan. Les engagements financiers du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec sont à ce titre déterminants. Les demandes de Montréal doivent être entendues en particulier au niveau des projets de transport collectif et actif, de la décontamination des sols et des projets d’infrastructures de la gestion de l’eau. Le financement de la dalle-parc, le prolongement de la ligne orange jusqu’à la gare Bois-Franc ainsi que la Place des Nations nous apparaissent également comme des incontournables pour assurer une relance verte.

 

--30--

 

À propos du Conseil régional de l’environnement de Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. www.cremtl.org

Pour plus de renseignements

Caroline Gosselin
Coordonnatrice des communications et des événements
CRE-Montréal
cgosselin@cremtl.org
514-842-2890, poste 3422
438-488-9264