TRANSIT | Proposition d’actions en transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal : Des projets incontournables pour soutenir la relance économique

Montréal, le 6 mai 2020 – L’Alliance TRANSIT applaudit l’initiative de l’Autorité régional de transport métropolitain (ARTM) de proposer les projets prioritaires en transport collectif dans le grand Montréal visant à soutenir les plans de relance économique des gouvernements du Québec et du Canada au sortir de la pandémie de la COVID-19. Totalisant 9,2 milliards $, dont 4,3 milliards $ au cours des trois prochaines années, l’ensemble des projets proposés sont attendus depuis plusieurs années par la population et généreront de grandes retombées économiques en misant sur un contenu majoritairement québécois et canadien.

Les projets proposés par l’ARTM visent à déployer le transport collectif en tant qu’élément de solution incontournable afin de consolider le territoire métropolitain, de réduire la congestion et d’améliorer la qualité de vie des citoyens, conformément aux cibles de la Politique de mobilité durable du gouvernement du Québec.

Une accélération des investissements bénéfiques pour tous
« Les municipalités étant déjà durement touchées par les déficits anticipés des sociétés de transport, le financement des projets soumis devrait être totalement assuré par des subventions gouvernementales. Afin d’accélérer la relance, les processus d’approbation des projets pourraient être accélérés en intégrant les phases des dossiers d’opportunité et des dossiers d’affaires lors de la planification des projets », souligne Florence Junca-Adenot, professeure à l’UQÀM.

« Nous nous réjouissons pour tous les usagers que les projets de développement proposés couvrent l’ensemble du territoire et pas seulement l’île de Montréal où uniquement les banlieues comme nous l’avons trop souvent vu dans le passé. Nous saluons en particulier que des solutions soient proposées pour des réseaux structurants à Laval, Longueuil et l’est et le sud-ouest de Montréal. Nous accueillons avec enthousiasme la réalisation projetée du prolongement de la branche ouest de la ligne orange jusqu’à la gare Bois-Franc », affirme Sarah V. Doyon, directrice de Trajectoire Québec. 

Des bénéfices qui vont au-delà de la mobilité

« Le développement du transport collectif est la pierre angulaire de la transition écologique et de la relance économique pour la région de Montréal. Ces investissements réduisent les dépenses des ménages en transport et en stationnement, mais diminuent aussi la congestion routière et ses effets négatifs sur l’économie et l’environnement. Les réseaux structurants permettent l’aménagement de villes efficaces et à échelle humaine qui offrent une plus-value incomparable sur les plans humains, économiques et écologiques », rappelle Blaise Rémillard,  responsable des dossiers transport et urbanisme au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

 

-30-

 

À propos de l'Alliance TRANSIT

La mission de l'Alliance TRANSIT, ou simplement TRANSIT, est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Depuis sa création en août 2011, TRANSIT publie des rapports d’analyse et fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2030. L'Alliance Transit regroupe une soixantaine d'organisations de divers domaines. www.transitquebec.org

Source

Samuel Pagé-Plouffe
Coordonateur, Alliance Transit
Cell. : 514-714-6762
info@transitquebec.org