Plan nature et sports : Se donner maintenant les moyens de ses ambitions

Montréal, le 20 mai 2021 – Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) salue le dévoilement ce matin du Plan nature et sports par la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante. Ce plan réunit plusieurs objectifs et cibles de l’agglomération en matière de protection et de mise en valeur des milieux naturels, des espaces verts et bleus et présente plusieurs pistes d’actions et grands chantiers pour les prochaines années. Le document se démarque par une vision qui conjugue les engagements de l’administration en matière de résilience écologique et d’inclusion sociale.

« L’ampleur des défis pour atteindre les cibles met en lumière la nécessité d’un engagement de l’ensemble de la collectivité montréalaise et des gouvernements du Québec et du Canada. Financement, réglementation, accompagnement des propriétaires privés, il sera nécessaire de faire preuve de leadership, d’innovation et de se donner les moyens de nos ambitions. Le jeu en vaut la chandelle quand on connaît les multiples bénéfices que procurent les milieux naturels et les espaces verts et bleus. » — Emmanuel Rondia, directeur général du CRE-Montréal

La concrétisation de la vision du Plan passera entre autres par des engagements qui dépassent le champ de compétences de la ville de Montréal. Citons par exemple l’attribution du statut de paysage humanisé pour L’Île-Bizard, la construction de la dalle-parc, élément clé du grand parc de la cour Turcot ou encore la conversion du golf Dorval en un parc.

Parmi les nombreuses pistes d’actions, le CRE-Montréal se réjouit entre autres de l’annonce de la création du réseau de corridors verts. Ce réseau s’inscrit en totale adéquation avec l’approche déployée par le CRE-Montréal dans le cadre de la campagne ILEAU depuis 2015. Les corridors verts sont une belle occasion de connecter les grands espaces verts et les berges, de faciliter leur accès en transport actif et de réduire les îlots de chaleur urbains.

Saluant la volonté de créer un pôle nature dans l’Est en écho au Grand parc de l’Ouest, le CRE-Montréal tient cependant à réitérer toute l’importance qu’ont à jouer le parc-nature du bois d’Anjou et le golf métropolitain dans la consolidation de la trame verte de l’Est.

« L’est de Montréal est en pleine effervescence actuellement. Nous devons saisir chaque occasion pour consolider la place de la nature et ainsi inscrire durablement la vision d’une trame verte sur laquelle vient s’appuyer tout projet de développement. L’ouverture au public du parc-nature du Bois-d’Anjou et la protection de la partie nord du golf qui lui est adjacente sont des incontournables dans cette optique. » — Charles Bergeron, responsable Développement urbain durable au CRE-Montréal

Afin d’assurer un suivi des actions, l’organisme souhaite également que des indicateurs et un bilan de l’avancement du Plan et de chacune des actions soient élaborés et rendus public périodiquement.

 

--30--

 

À propos du Conseil régional de l’environnement de Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme de bienfaisance indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal depuis 1996. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. www.cremtl.org

Pour plus de renseignements

Caroline Gosselin
Coordonnatrice des communications et des événements
CRE-Montréal
cgosselin@cremtl.org
514-842-2890, poste 3422
438-488-9264

Mots-clés: