Programmation vélo 2022 : Montréal doit accélérer le rythme pour atteindre ses objectifs

Montréal, le 26 mai 2022 - Suite au dévoilement de la programmation cyclable 2022 de la Ville de Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) appelle l’administration Plante à accélérer la cadence en matière de mobilité active. En respect de ses ambitions en mobilité durable, en abordabilité de la ville, en promotion des modes de vie actifs et en réduction des émissions de gaz à effet de serre, Montréal doit réaffirmer son leadership dans la promotion du vélo.

« Six mois après le début du second mandat de l’administration, nous nous attendions à une programmation plus ambitieuse, a déclaré Emmanuel Rondia, directeur général du Conseil régional de l’environnement de Montréal. Un plan vélo rehaussé pour le reste du mandat doit être une priorité afin d’aider les Montréalais.es à faire face à la hausse du coût de la vie, à la diminution de l’activité physique et à l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

Pour réduire ses émissions de GES de 55 % d’ici 2030, Montréal a, à juste titre, pour objectifs de porter à 15 % la part du vélo dans les quartiers centraux d’ici 2027 et de réduire la part de l’auto solo de 25% d’ici 2050. Or, la part du vélo n'est passée que de 4,2 % à 5 % entre 2013 et 2018.

« On se demande bien comment Montréal y arrivera sans poser des gestes beaucoup plus décisifs, a observé Blaise Rémillard, responsable des dossiers de transport et d’urbanisme au CRE-Montréal. Avec l’électrification des transports qui peine à se faire au rythme espéré, malgré les milliards investis, la croissance du cyclisme et de l’espace qu’on lui accorde sont incontournables.»

Rappelant que seulement 1,3% du réseau routier de Montréal est dédié aux cyclistes, et aussi peu que 0,1% dans certains arrondissements, le CRE-Montréal salue la volonté de la ville d’inscrire le principe d’équité territoriale dans la programmation. Il se réjouit également de la reprise prochaine des activités du comité vélo auquel il sera heureux de participer.

« Bien que le partage plus équitable de la route en faveur des modes durables soulève les passions, on constate qu’une fois l’adaptation passée, la population et les commerçants sont généralement satisfaits. Il y a donc un travail à poursuivre pour l’adhésion sociale, mais aussi une confiance à bâtir, car avec l’expertise de la ville et de l’écosystème cycliste montréalais, le vélo améliore la ville partout où il passe, conclut Emmanuel Rondia, directeur général du CRE-Montréal.»

 

-30-

 

À propos du CRE-Montréal
Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme de bienfaisance indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal depuis 1996. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. cremtl.org

Pour plus de renseignements
Béatrice Viens Côté
Chargée de communication
514-842-2890 poste 3429

Enjeux: