Deux annonces importantes dans le secteur Assomption Sud–Longue-Pointe

Les dernières semaines ont été riches en rebondissements dans le secteur Assomption Sud–Longue-Pointe. À la fin du mois d’octobre, Hydro-Québec et la Ville de Montréal ont annoncé la protection d’une partie du Boisé Steinberg et le déplacement du projet de poste de transformation sur un terrain minéralisé au nord de la rue Hochelaga. Nous avons réagi très positivement à cette annonce conjointement avec l’Association québécoise des médecins pour l’environnement tout en rappelant qu’elle ne concernait qu’une partie du Boisé.

Plus récemment, le Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) a autorisé l’entreprise Ray-Mont Logistiques à opérer son site dans le secteur Assomption Sud–Longue-Pointe. Bien que les conditions imposées par le MELCCFP constituent des avancées, nous regrettons que cette décision arrive alors qu’avec plusieurs organisations nous demandons la mise en place d’une évaluation des impacts sur la santé sur l’ensemble du secteur ASLP. Lire notre communiqué.

Alors que le plan directeur n’a pas encore été dévoilé, plusieurs inconnues subsistent dans le secteur. Soulignons entre autres le projet de prolongement du boulevard Assomption Sud et son impact sur la partie sud du Boisé Steinberg ainsi que les phases subséquentes du projet de Ray-Mont Logistiques et leurs impacts sur l’environnement et sur la santé. Nous allons continuer de suivre de près les développements dans ce secteur névralgique de l’Est de Montréal.