Un pas de plus dans la protection des espaces verts de la CMM

Le 30 août dernier, le gouvernement du Québec a rendu un avis de conformité aux orientations de termes d’aménagement du territoire pour le Règlement de Contrôle Intérimaire (RCI) 2022-97 de la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM). Ce règlement, qui concerne les secteurs présentant un potentiel de reconversion en espace vert ou en milieu naturel, entre donc en vigueur. 

Nous saluons l’arrivée de ce nouvel outil réglementaire pour la conservation des éléments naturels de la région métropolitaine, qui voit ses espaces verts trop souvent disparaître sous la pression de l’urbanisation. Étant donné leur raréfaction en espace métropolitain, il est de la plus haute importance de conserver tous les éléments naturels existants, y compris ceux déjà fortement dégradés. Des opérations de restauration écologique permettront de consolider des espaces verts indispensables en contexte de croissance démographique et de changements climatiques.

Rappelons que parmi les terrains ciblés se trouvent 6 golfs totalisant à eux seuls près de 284 hectares, à reconvertir en parcs et espaces verts. Ils sont des éléments indispensables pour atteindre les cibles de conservation, soit 17% du territoire du PMAD, et plus encore la cible de 30% fixée par la CMM. Par ailleurs, tous sont localisés dans des milieux urbains aptes à accueillir l’urbanisation dans les prochaines décennies.

Retrouvez ici le communiqué de presse de la CMM.

Mots-clés :