Meadowbrook, pas de construction dans la zone tampon ferroviaire

Le triste événement de Lac-Mégantic a probablement donné un coup de pouce à l’adoption d’une résolution importante, pour la sauvegarde des 57ha d’espaces verts de Meadowbrook, au Conseil municipal de Montréal le 26 août suivi par le conseil de l’Agglomération. La résolution est la suivante : «De donner mandat aux services centraux de la Ville de Montréal d’inclure les lignes directrices FCM-ACFC aux nouveaux aménagements à proximité des activités ferroviaires incluant les voies ferrées et cours de triage (tel qu’identifiés par le rôle d’évaluation) dans le règlement de concordance du schéma d’aménagement et développement en conformité aux orientations et aux objectifs et critères du Plan métropolitain d’aménagement et de développement».

Les lignes directrices indiquent clairement l’importance de maintenir une zone de transition de 300m entre les activités ferroviaires et les zones résidentielles. Leur inclusion dans les documents réglementaires fera en sorte que Meadowbrook, constitué en golf au début du 20e siècle pour cette raison, ne pourra être construit. L’adoption de ces résolutions marque une étape vraiment importante dans le processus de création d’un Parc Meadowbrook.

Mots-clés: 
Google plus LinkedIn Twitter print