Rapport de la balade fleuve-rivière

Le CRE-Montréal est fier de publier le rapport issu du Café CREMtl du 18 septembre 2019 dans le cadre de la campagne J'Embarque! Les rendez-vous de la mobilité durable du CRE-Montréal qui a pris la forme d’une balade à vélo explorant le lien actif entre la rivière des Prairies et le fleuve Saint-Laurent. Ainsi, le rapport contient une description du parcours, les défis et les opportunités présents.

Lors de cette explo-vélo,une vingtaine de représentantEs d’organisations locales et de citoyenNEs ont eu l’occasion de parcourir du nord au sud l’île de Montréal à l’ouest de l'autoroute 25, mieux connu sous le nom de corridor des Ruisseaux. Cette balade à vélo aura permis aux participants d’identifier les nœuds et barrières qui rendent les déplacements actifs peu sécuritaires et peu conviviaux, en plusi de découvrir quelques oasis de quiétude et de verdure encore méconnus des Montréalais.

Certains tronçons particulièrement difficiles ont été identifiés, comme la rue Sherbrooke Est, la rue Beaubien Est, l’intersection de la rue Jean-Talon Est et du boulevard des Galeries d’Anjou, le viaduc au-dessus de l’autoroute 40 et l’intersection du boulevard Henri-Bourassa Est et de la rue Renaude-Lapointe. 

Le rapport soulève des facteurs qui alimentent un fort sentiment d’insécurité et limitent l’appropriation du corridor par la population, comme le fort débit de circulation motorisée, le manque de traverses piétonnes sécuritaires et la quasi-absence de canopée et de convivialité. 

Par contre, la balade a aussi permis aux participantEs de découvrir plusieurs havres de biodiversité urbaine, tels que le parc Francesca-Cabrini, le boisé Jean-Milot, le bassin d’Anjou et le parc-nature du Ruisseau-De Montigny - quelques-uns des points forts du corridor. 

La consolidation du corridor des Ruisseaux s’avère d’une grande pertinence dans un contexte où les besoins en mobilité durable et en verdissement sont criants dans l’est de Montréal. C’est dans cet esprit que le CRE-Montréal et ses partenaires comptent présenter les résultats de cette activité citoyenne aux décideurs municipaux et aux différentes parties prenantes, ainsi qu’à l’ensemble de la population au courant de l’hiver 2020.

Pour consulter le rapport de l’explo-vélo du 18 septembre 2019, cliquez ici.

Google plus LinkedIn Twitter print