Quand va-t-on arrêter de détruire nos espaces verts et milieux naturels?

Malgré la mobilisation citoyenne et plusieurs démarches de notre part auprès différents paliers de gouvernement municipal et provincial au cours des derniers mois, nous avons malheureusement appris que les travaux de déboisement ont finalement débuté sur le terrain du boisé McConnell à Dorval, signe que le promoteur a obtenu les autorisations nécessaires tant auprès de la ville de Dorval que du ministère de l'Environnement de la Lutte aux changements climatiques (MELCC). Après le jardin Domtar, voici donc un autre espace vert qui disparaît sur l’île de Montréal, cette fois pour laisser la place à un projet résidentiel de maisons de luxe. 

Nous ne pouvons que déplorer la perte de ce milieu riche en biodiversité, en bordure du fleuve Saint-Laurent. Cette décision va à l’encontre des efforts d’augmenter la canopée, préserver les espaces verts et les milieux naturels et les milieux humides. Nous avons aussi perdu une belle occasion d’offrir une fenêtre et un accès au fleuve pour l’ensemble de la population. Bien que la plantation d’arbres, la préservation des arbres matures et la création d’une bande aménagée donnant accès au fleuve soit prévue dans le projet, ce dernier ne pourra jamais apporter l’ensemble des services écologiques qu’aurait pu procurer le boisé préservé dans son intégralité. Une belle occasion manquée!

Google plus LinkedIn Twitter print