La santé de nos ruisseaux reste très préoccupante

Le Réseau de suivi du milieu aquatique (RMSA) a rendu public lors du comité exécutif de la Ville de Montréal du 6 juin le Portrait annuel de la qualité des plans d’eau à Montréal (Portrait) pour l’année 2019, et il est encourageant. Que ce soit la qualité de l’eau en rive ou l’eau des ruisseaux et plans d’eau intérieurs, la tendance est à l’amélioration. Il faut cependant noter que plusieurs facteurs exceptionnels à cette année peuvent expliquer en partie cette évolution positive : des précipitations moindres, l’apport exceptionnel en eau de bonne qualité du fleuve Saint-Laurent et les forts débits. Il faudra donc voir en 2020 si la tendance à l’amélioration se maintient ou si 2019 était exceptionnelle.

Le Portrait utilise, entre autres, l’indicateur QUALO qui vise surtout à informer la population de la qualité bactériologique des eaux riveraines entourant l’île de Montréal et l’indice RUISSO qui consiste à analyser la qualité bactériologique et physicochimique d’une vingtaine de ruisseaux et plans d’eau intérieurs.

Pour 2019, 81 % des stations de mesure ont été certifiées QUALO, ce qui signifie qu’elles sont propices aux usages de contact direct avec l’eau. Cela représente une hausse importante par rapport à 2018 alors que le taux d’approbation était de 50 %. Malheureusement, selon le rapport, on constate que la rivière des Prairies présente le niveau le plus faible d’approbation, surtout entre l’autoroute 15 et la pointe est de l’île, alors que des eaux polluées ou de mauvaise qualité compromettent les usages de contact direct. 

De son côté, le bilan RUISSO souligne également une amélioration de la qualité pour 12 ruisseaux et plans d’eau sur 24. Néanmoins, en regardant les résultats de plus près, on constate que l’eau de la grande majorité des ruisseaux de l’île est polluée ou de mauvaise qualité. Il reste donc beaucoup d’efforts pour l’amélioration de la qualité des eaux de nos derniers ruisseaux. Cela passe entre autres par une sensibilisation des propriétaires riverains et par des interventions afin de réduire les contaminations via entre autres les eaux de ruissellement.

Google plus LinkedIn Twitter print