Un indice de canopée en baisse à l’échelle de la CMM

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a publié à la mi-juillet la mise à jour de l’indice de canopée métropolitain. On constate qu’après une hausse constante entre 2011 et 2017 (de 24,9 % à 26,2%), l’indice a connu un recul de 0,2 % entre 2017 et 2019. Pour l’agglomération montréalaise, la perte de canopée correspond à une superficie de 403 ha, ce qui représente plus de la moitié de la perte totale à l’échelle de la CMM (765 ha).  

Cette baisse s’explique par les développements urbains et agricoles dans les boisés ainsi que par les effets de l’agrile du frêne qui continuent de se faire sentir, en particulier en milieu urbain.  

Les chiffres nous montrent l’importance de poursuivre et d’intensifier les efforts de plantation sur le domaine public et sur le domaine privé. De nombreuses initiatives et programmes coordonnés tant par les municipalités que par les organismes de la société civile existent et se multiplient depuis plusieurs années. Cette mise à jour de l’indice nous montre cependant qu’il faut en faire encore plus. 

Google plus LinkedIn Twitter print