Début des travaux du pont de la 25 - Le gouvernement du Québec veut placer les opposants de la 25 devant des faits accomplis

Montréal le 21 février 2008- Le Conseil Régional de l’Environnement de Montréal (CRE-Montréal) et Greenpeace dénoncent l’octroi du certificat d’autorisation nécessaire au début des travaux du pont de la 25. Le report de l’émission de ce certificat, une décision discrétionnaire de la ministre de l’Environnement, aurait pu permettre au gouvernement de respecter le processus judiciaire en cours en attendant le jugement de la Cour supérieure du Québec.

Pour André Porlier, directeur général du CRE-Montréal « le Gouvernement fait preuve d’arrogance en retardant le procès entourant la légalité de la construction du pont de la 25 et en octroyant le certificat d’autorisation ». Rappelons à cet égard, que le procès qui avait été fixé au mois de mai 2008 avait finalement été devancé par la Cour supérieure du Québec en février 2008 pour éviter que le procès qui entoure la légalité du décret gouvernemental ne se fasse après le début des travaux. Toutefois, le procès a été retardé dû à un congé médical de l’avocate du Procureur général du dossier.

«Ainsi donc, même sans la tenue du procès qui entoure la légalité du processus suivi par le gouvernement du Québec dans cette histoire, on veut nous placer devant un fait accompli et on précipite le début des travaux en ayant émis beaucoup plus rapidement que prévu le certificat d’autorisation qui aurait empêché le début du processus», déclare André Porlier.

Selon Greenpeace, il est d’autant plus important de laisser le pouvoir judiciaire agir en raison du caractère public de ce projet de construction. « Sinon, on a un problème sérieux au Québec », lance Arthur Sandborn, responsable de la campagne Climat et Énergie de Greenpeace. « Si tous les PPP échappent à la vigilance du Bureau d’audiences publiques en environnement, on retourne 50 ans en arrière en termes d’évaluations de projets au Québec ».

-30-

Matthieu Leclerc- CRE-Montréal, cell : (514) 717-5699
Jocelyn Desjardins- Greenpeace, cell : (514) 212-5749