Une piétonne aînée victime des lacunes de l’aménagement urbain : LA TCAIM et le CRE-Montréal avaient avisé l’administration l’hiver dernier

Montréal, le 23 septembre 2015 – La Table de concertation des aînés de l’île de Montréal (TCAÎM) et le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) se désolent du décès d’une piétonne de 76 ans à l’angle de l’avenue Isabella et de la rue Lavoie dans Côte-des-Neiges. L’accident aurait pu être évité grâce à des aménagements adéquats. Les aînés du secteur, lors de marches d’urbanisme participatif Vieillir en santé dans des quartiers sécuritaires, avaient identifié ce lieu précis comme étant périlleux pour leurs déplacements. Les deux organismes de concertation régionale avaient ainsi produit des recommandations pour changer la configuration de la rue, qui se situe devant une résidence pour personnes âgées.

« Il faut un arrêt au coin de Lavoie et Isabella, c’est très dangereux »

Ainsi se sont exprimés les aînés de Côte-des-Neiges lors d’un atelier d’aménagement en juin 2014. Au cours d’une marche exploratoire tenue en octobre 2014, les résidents du secteur ont rappelé l’urgence de protéger les piétons les plus vulnérables à cette intersection et dans ses environs.  

« Des solutions existent, il faut absolument que les choses changent plus vite partout où la dangerosité des déplacements pour les piétons, et notamment pour les aînés, est flagrante. Les piètres bilans quant à la sécurité des piétons demandent que les services municipaux soient bien plus proactifs » s’exclame Félix Gravel, Responsable campagnes transport, GES et aménagement du territoire au CRE-Montréal.

Rappelons aussi que les piétons les plus touchés dans Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce demeurent les aînés de 75 ans et plus (14, 5%).

Marie-Josée Dupuis, Chargée de projet Transport et mobilité, MADA  est accablée : «  Cet événement survient en pleines Semaines de la mobilité, la journée même d’une marche intergénérationnelle où 150 participants ont réclamé des aménagements plus sécuritaires pour les aînés et les enfants, les usagers de la rue les plus vulnérables. On se demande combien d’accidents tragiques devront survenir pour que les arrondissements et la Ville de Montréal prennent leurs responsabilités. »

Un meilleur partage de la rue, associé à la sécurisation et la convivialité des parcours piétonniers, doivent passer des discours aux interventions sur le terrain. Des solutions à court, moyen et long termes pour l’amélioration de ce secteur ont été formulées et sont disponibles en ligne : Rapport final « Vieillir en santé dans des quartiers sécuritaires » dans Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce.

-30-

À propos du CRE-Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal, l'instance régionale en environnement, est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. Pour en savoir plus : www.cremtl.qc.ca.

À propos de la TCAÎM

La Table de concertation des aînés de l’île de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d’offrir un lieu où l’on agit de concert avec les organismes d’aînés de l’île de Montréal pour améliorer leur qualité de vie tout en construisant une solidarité avec tous les âges. La TCAÎM regroupe à ce jour 85 organismes et regroupements régionaux, ainsi que 20 institutions collaboratrices.

Informations :
Aurore Tanier, responsable des communications et événements, CRE-Montréal
atanier@cremtl.qc.ca  
Cell : 438.877.9117