Objectif Zéro déchet à Montréal : un plan ambitieux et solide, mais le plus difficile reste à faire

Montréal, le 19 août 2020 – Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) et Équiterre accueillent avec enthousiasme le Plan directeur de gestion des matières résiduelles 2020-2025 de l’agglomération montréalaise adopté ce matin. La gestion des matières résiduelles est un élément clé et un levier pour la transition écologique vu les multiples impacts qu’elle a tant au niveau des émissions de gaz à effet de serre que de la qualité de notre environnement. Le Plan constitue une étape importante de la démarche qui devrait amener l’agglomération à atteindre le Zéro déchet d’ici 2030.

« Le Plan est ambitieux, mais le plus difficile reste à faire: c’est à dire concrétiser le tout en actions. L’atteinte de l’objectif du Zéro déchet repose sur une collaboration étroite de l’ensemble des acteurs concernés tant municipaux que privés et institutionnels. Une cohérence dans les réglementations et dans les pratiques de gestion constitue également un facteur clé pour assurer la réussite de cette grande démarche collective », affirme Emmanuel Rondia, directeur général par intérim du CRE-Montréal.

Miser sur la réduction à la source

Les deux organisations réitèrent de plus la nécessité pour l’administration de garder le cap dans l'élimination des articles à usage unique et espèrent qu’une réglementation pour leur bannissement sera prochainement adoptée.

« Les matières résiduelles les plus faciles à gérer sont celles qu’on ne produit pas. Nous espérons que la Ville utilisera tous ses pouvoirs pour agir en amont et s’attaquer à la source des problèmes et non seulement gérer les conséquences de ceux-ci », déclare Colleen Thorpe, directrice générale d’Équiterre.

Informer et accompagner

Le changement des pratiques et des habitudes de consommation passera aussi par une campagne de communication élargie afin d’impliquer, d’outiller et de responsabiliser les citoyens, les entreprises et les institutions.

« L’accompagnement de la population sera essentiel au succès du projet. Si les gens n’embarquent pas, on voit mal comment les objectifs seront atteints », précise Colleen Thorpe.

 

--30--

 

A propos du Conseil régional de l’environnement de Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal), l'instance régionale en environnement, est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. cremtl.org

A propos d’Équiterre

Équiterre, un des principaux organismes environnementaux au Québec et au Canada, propose des solutions concrètes pour accélérer la transition vers une société́ où les citoyens, les organisations et les gouvernements font des choix écologiques qui sont également sains et équitables. equiterre.org

Pour plus d’information ou pour organiser une entrevue

Anthony Côté Leduc
chargé des relations médias
Équiterre
acoteleduc@equiterre.org
514 605-2000