Un premier bilan des Voies actives sécuritaires encourageant

Montréal, le 30 juillet 2020 - Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) se réjouit de constater l’appropriation rapide par les piétons et les cyclistes des Voies actives sécuritaires (VAS) implantées par la ville de Montréal afin de répondre aux enjeux sanitaires de la COVID-19. Le bilan dévoilé ce matin met en lumière la fréquentation importante des voies cyclables et des espaces piétonniers aménagés au cours des derniers mois.  

« En plus de répondre aux impératifs de santé publique liés à la COVID-19, les voies actives sécuritaires viennent combler un besoin d’aménagements favorables à la mobilité active. Nous encourageons maintenant la ville de Montréal à poursuivre cet effort de réallocation de l’espace en faveur des piétons et cyclistes » précise Emmanuel Rondia, directeur général par intérim au CRE-Montréal. 

Alors que la majorité des Montréalaises et des Montréalais restent en ville cet été, les aménagements sont une invitation à découvrir et parcourir la ville différemment. La piétonnisation de plusieurs rues commerciales a, en ce sens, permis de dynamiser l’activité économique tout en offrant de nouveaux espaces conviviaux et sécuritaires.

Un signal en faveur d’un réseau cyclable de qualité et connecté

Le fait que quatre voies actives sécuritaires soient parmi les voies cyclables les plus utilisées cet été démontre le besoin d’un réseau élargi et d’aménagements de qualité.

« Les données illustrent bien que la grande qualité des aménagements est liée à leur utilisation. C’est un signal clair à poursuivre et accélérer le déploiement du Réseau express vélo » d’ajouter Blaise Rémillard, responsable transport et urbanisme au CRE-Montréal 

Préparer dès maintenant l’automne et l’hiver 

Nous nous tournons maintenant vers les saisons froides afin d’envisager la suite pour ces aménagements. Le vélo d’hiver continuera vraisemblablement de faire encore plus d'adeptes cette année et les défis des artères commerciales subsisteront. Des aménagements hivernaux de grande qualité seront donc requis et des solutions novatrices devront être déployées pour permettre à toute la population de profiter de la ville dans le respect des consignes de distanciation.

--30--

À propos du Conseil régional de l’environnement de Montréal

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) est un organisme à but non lucratif indépendant, consacré à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable sur l’île de Montréal. Par le regroupement et la concertation de ses membres, par ses activités de sensibilisation, de représentation publique et ses différents projets-action, il contribue à l’amélioration de la qualité des milieux de vie et de l’équité sociale sur l’île de Montréal. www.cremtl.org

Pour plus de renseignements

Blaise Rémillard 
Responsable transport et urbanisme
CRE-Montréal
514 880-4997