Le CRE-Montréal et 6 autres organisations s’engagent pour la mise à l’échelle du projet LocoMotion de Solon

Des citoyen-ne-s participant-e-s, des acteur-trice-s de l’économie sociale, de la mobilité et du mouvement environnemental annoncent un partenariat pour faire de LocoMotion un Commun et le rendre disponible à Montréal, dans le reste du Québec et même à l’international.

LocoMotion vise à réduire l’emprise de l’automobile sur les ménages, nos villes et nos quartiers en favorisant le partage des voitures existantes et en augmentant le nombre d’options, comme des vélos-cargos ou des remorques à vélo. LocoMotion vise également une démarche complète d’accompagnement et participation citoyenne pour contribuer à renforcer le lien social à l’échelle d’un quartier. 

Aujourd’hui disponible dans les quartiers de La Petite-Patrie et d’Ahuntsic, les partenaires annoncent vouloir créer les conditions permettant d’étendre son usage dans une majorité de quartiers montréalais d’ici 2025, en particulier pour les quartiers et populations aujourd’hui moins desservies par les alternatives à l’auto.  

Un groupe de travail regroupant plusieurs partenaires est donc à l’œuvre. “Initialement développé par Solon, soutenu par le Laboratoire de l’innovation urbaine de Montréal à travers Montréal en Commun, et le mouvement Desjardins; LocoMotion élargit ses appuis et va, dans la prochaine année, co-construire une nouvelle organisation qui portera l’ambitieuse mission de LocoMotion.” explique Maurice Dykmans, coordinateur de LocoMotion chez Solon. De nombreux partenaires s’engagent pour constituer un groupe de travail concret qui va partager ces objectifs. 

Certains groupes s’impliquent même dans la démarche pour sa réplication à l’international, comme en témoigne la participation active au partenariat de Mobicoop, coopérative française spécialisée en mobilité partagée.

“Les automobiles occupent 74% de l’espace public à Montréal et chacune des 890 000 voitures immatriculées sur l’Île nous coûte des milliers de dollars par année, individuellement et collectivement, pour être inutilisées dans un stationnement 95 % du temps. Voilà toute la pertinence de la mise à l’échelle du projet LocoMotion qui viendra à terme compléter l’offre des autres grands acteurs de la mobilité partagée à Montréal et faciliter une gestion plus optimale et raisonnable de nos véhicules et de nos déplacements ” expliquent Véronique Laurin, conseillère en mobilité durable chez Jalon, et Blaise Rémillard, responsable transport et urbanisme du Conseil régional de l’environnement de Montréal.

La démarche d’ouverture collaborative pour faire de LocoMotion un commun est entamée et sera à suivre en 2022. Toutes les personnes intéressées sont invitées à manifester leur intérêt.

– 30 – 

 

Pour découvrir LocoMotion : locomotion.app

Co-signataires : 
Solon
Conseil régional de l’environnement de Montréal
Jalon
Coop Carbone
Mobicoop
Laboratoire d’innovation urbaine de Montréal
TIESS
Cyclistes Solidaires

Contact média : ppriori@solon-collectif.org 514 573 1820
Pour toutes questions sur le projet : mdykmans@solon-collectif.org

Mots-clés: