Vers une définition des infrastructures vertes

Le 27 septembre dernier, nous organisions un atelier sur les infrastructures vertes au Québec, qui a compté sur la présence de 14 participants issus du milieu de la recherche, du milieu municipal et des milieux communautaire et environnemental. Cet atelier a été organisé dans le cadre du partenariat avec l’Université du Québec à Montréal et son projet de recherche Les infrastructures vertes urbaines au Québec : diversité, caractéristiques et impacts socioécologiques, piloté par la chercheuse Hiên Pham, professeure en études urbaines à l’UQAM, spécialisée en divers sujets liés à la durabilité urbaine et l’équité environnementale.

Cet atelier de co-création visait à présenter aux participants les trois principaux cadres conceptuels du projet de recherche, nécessaire à la tenue de discussions en sous-groupe. Ainsi, ils ont été amenés à identifier les enjeux auxquels sont confrontées les municipalités, en lien avec chacun des cadres conceptuels. Suite à l’atelier, un travail de compilation sera effectué et les participants recevront un sondage en ligne afin qu’ils puissent faire un exercice de priorisation les trois principaux enjeux.

La richesse des échanges permettra à l’équipe de recherche de se doter d’une définition concertée des infrastructures vertes.

Encore une fois, un grand merci à tous les participants.