Club de Golf Métropolitain Anjou : la mobilisation se poursuit

L’appel à la mobilisation que nous avons lancé dans notre dernière édition d’Envîle Express a porté fruit. La protection du terrain du Club de Golf Métropolitain Anjou passe maintenant par l’interpellation du Conseil municipal et l’implication au sein d’un groupe citoyen local nouvellement créé.

L’intensité des réactions sur les réseaux sociaux et les courriels que nous avons reçus nous indiquent que de nombreux groupes environnementaux et individus ont exprimé, dans le cadre de la récente consultation publique organisée par l’arrondissement d’Anjou, leur mécontentement face à la possibilité de perdre tout ce qu’il reste de terrain de golf au sud du parc-nature du Bois-d’Anjou. Parmi ceux-ci, notons la Coalition verte, les Amis du parc Meadowbrook et un groupe nouvellement créé, la Coalition citoyenne pour le parc-nature du Bois-d’Anjou, qui milite pour que le parc-nature du Bois-d’Anjou et le terrain de golf adjacent forment un même grand parc aménagé et accessible. Le CRE-Montréal a lui-même déposé un avis dans le cadre de cette consultation, qui prenait fin le 20 mars dernier.

Rappelons que cette consultation faisait suite à un processus déclenché par l’arrondissement d’Anjou, lors de la séance du Conseil d’arrondissement du 2 mars dernier, pour obtenir des changements au règlement de zonage de l’arrondissement, au plan d’urbanisme de la Ville de Montréal et au schéma d’aménagement de l’agglomération montréalaise. Les changements demandés par Anjou visent à lever l’usage golf et les servitudes associées, et à permettre le développement d’un imposant centre de distribution de marchandises et d’immenses stationnements sur l’espace vert. 

Selon les experts en droit municipal et en urbanisme que nous avons consultés, les changements demandés par l’arrondissement ne peuvent pas s’appliquer sans l’appui du Conseil municipal de la Ville de Montréal. Ainsi, la prochaine étape de la mobilisation consiste à s’assurer que les éluEs membres du Conseil municipal soient sensibiliséEs à la cause du parc-nature et du golf, et qu’ils s’engagent à ne pas acquiescer aux demandes de l’arrondissement d’Anjou. Dans cet esprit, il peut être utile d’adresser un courriel respectueux et courtois à vos élus locaux ou à Robert Beaudry (élu responsable de la gestion et planification immobilière, de l'habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau) pour leur faire part de vos inquiétudes et de vos souhaits concernant le Club de Golf Métropolitain Anjou.

Pour finir, notons que la prochaine séance du Conseil municipal aura lieu le 19 avril 2021 et qu’il sera possible d’y poser jusqu’à trois questions sur le golf d’Anjou. Il est également possible de contacter la Coalition citoyenne pour le parc-nature du Bois-d’Anjou pour s’informer ou prendre part à leurs actions