Que nous réserve 2021?

En ce début d’année, nous vous proposons un tour d’horizon non exhaustif des dossiers, enjeux et rendez-vous incontournables pour la métropole en 2021 qui occuperont le CRE-Montréal et ses partenaires. Alors que nous sommes toujours plongés dans la crise sanitaire de la COVID-19, cette année sera sans aucun doute sous le signe de la résilience et de la santé de nos collectivités.

Concrétiser la relance verte et solidaire 

Au cours des derniers mois, un grand nombre d’acteurs environnementaux, communautaires, économiques et syndicaux ont appelé à une relance verte, juste et solidaire. Pensons par exemple au G15+, dans lequel est notamment impliqué le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec. Les prochains mois devront être l’occasion de concrétiser cette vision dans toutes les sphères de la société.

Élections municipales 

Les élections municipales se dérouleront le 7 novembre prochain. La campagne électorale sera l’occasion pour le CRE-Montréal de réitérer les priorités environnementales de l'île de Montréal, d'identifier les grands dossiers auxquels la future administration devra s’atteler et d'assurer que les partis en lice prennent des engagements en matière de protection de l’environnement, de mobilité et d’aménagement du territoire. Dès le printemps, nous mènerons une série d’actions et d’activités afin de mettre ces enjeux au cœur de la campagne et de mobiliser nos partenaires et membres à faire de même dans leurs milieux. Nous organiserons également un débat en octobre pour évaluer la nuance de vert des partis.

Plans à mettre en oeuvre et à élaborer

La Ville de Montréal a dévoilé son Plan Climat à la fin de l’année 2020. Feuille de route vers la carboneutralité et la résilience des milieux de vie face aux changements climatiques, le Plan doit maintenant atterrir sur le terrain. L’atteinte des cibles du Plan repose sur un passage à l’action de l’ensemble de la collectivité. Le Partenariat Climat Montréal, créé en décembre 2020 et dont le CRE-Montréal est partenaire, sera un des moteurs de ce passage à l’action.  

C’est également cette année que la démarche d’élaboration du Plan d’urbanisme et de mobilité (PUM) devra s'accélérer. Le PUM est un document clé pour l’avenir de la Ville de Montréal, qui guidera l’aménagement du territoire pour la prochaine décennie. C’est le moment d’aller au-delà des grands concepts et de donner une ligne directrice claire. Le CRE-Montréal participera activement à cette démarche en collaboration avec ses membres et ses partenaires. Première étape de la démarche : l’élaboration d’un Projet de ville.

Dossiers à suivre de près 

Mobilité 

Le REM (Réseau express métropolitain) de l’Est, annoncé en décembre, vient répondre à un besoin criant de transport collectif dans l’est de l’île. Le projet de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) soulève cependant de nombreux questionnements et des inquiétudes, en particulier au niveau de son intégration dans la trame urbaine. 

Alors que le prolongement du boulevard Assomption, le prolongement de l’avenue Souligny et leur intersection figurent parmi les projets à accélérer du projet de loi provincial 66, beaucoup d’inconnues demeurent : les alternatives à la boucle autoroutière initialement proposée par le ministère des Transports et la Ville de Montréal, les effets d’enclavement/désenclavement associés à la nouvelle forme, l’intégration de la mobilité collective et active, comment le potentiel vert du boisé Steinberg sera conservé, etc.

La confirmation de la dalle-parc Turcot se fait toujours attendre. Espérons que 2021 sera l’année de l’annonce de ce projet indispensable pour l’ensemble du secteur Turcot et de la falaise Saint-Jacques. 

Une nouvelle stratégie d’électrification des transports de Montréal est attendue, la dernière s’étant terminée en 2020. Bien qu’on puisse en identifier les grandes lignes dans le Plan climat, celle-ci devra indiquer un changement de cap clair afin de préparer Montréal à la fin de la vente des véhicules à essence d’ici 2035. Parmi l’ensemble des ingrédients de la mobilité durable, l’électrification des voitures est incontournable. Il y a cependant de nombreux choix stratégiques à faire rapidement quant à la responsabilité des propriétaires de stationnements, ainsi qu’à l’usage de l’espace et des fonds publics.

Le redémarrage du volet de concertation des partenaires de la Vision Zéro de la Ville de Montréal est attendu après un hiatus en 2020, principalement dû à la pandémie. La démarche, qui vise à ramener à zéro le nombre de morts et de blessés graves sur le réseau routier montréalais d’ici 2040, est un changement majeur d’approche de la sécurité routière qui nécessite la mobilisation de l’ensemble des acteurs. 

Espaces verts et milieux naturels 

Alors que la COVID a mis en lumière l’importance d’un accès à la nature pour l’ensemble de la population, plusieurs démarches devront avancer au cours des prochains mois. 

Le développement de la trame verte et bleue active de l’Est

  • la poursuite des démarches dans le cadre de notre campagne ILEAU afin de consolider les corridors verts et actifs de part et d’autre de l’autoroute 25;
  • la concrétisation de la vision de développement du Secteur industriel de la Pointe-de-l’Île (SIPI), où la nature joue un rôle clé pour structurer le développement.

La création et la consolidation de plusieurs grands parcs : 

  • l’élaboration du plan directeur du Grand parc de l’Ouest;
  • un geste concret pour l’ouverture et l’aménagement du parc-nature du Bois-d’Anjou;
  • les démarches pour l’intégration du golf Dorval au parc-nature des Sources.
  • Le dénouement de la démarche du paysage humanisé à l’île Bizard, dossier qui est en cours depuis de nombreuses années et qui présente une belle complémentarité avec le projet de Grand parc de l’Ouest.
  • Les milieux humides et hydriques, déjà rares à l’échelle de l’île, ainsi que les habitats de friche, qui disparaissent à un rythme inquiétant sous la pression du développement, méritent une attention particulière dans tout projet de développement ou de requalification.

Aménagement du territoire 

L’avenir des zones industrielles avec le déploiement des visions des secteurs SIPI et Assomption Sud - Longue-Pointe. À souligner que le CRE-Montréal va se pencher plus spécifiquement sur la question des zones industrielles durables dans les prochains mois. 

Le réaménagement du secteur Lachine-Est, qui a fait l’objet tout au long de 2020 d’une démarche de consultation et de création collective alliant la société civile, les promoteurs immobiliers, les services municipaux et l'ensemble des autres parties prenantes visant à développer un écoquartier exemplaire. 

Une conversation nationale sur l’aménagement du territoire débouchant, espérons-le, sur de nouveaux outils pour concilier l’essor de la région métropolitaine, la protection des milieux naturels et agricoles ainsi que la diminution de notre dépendance à la voiture.

Gestion des matières résiduelles 

En plus de la mise en œuvre du Plan directeur de gestion des matières résiduelles,  le début d’année sera marqué par la consultation sur le gaspillage alimentaire.

2021, une année festive pour le CRE-Montréal

Le CRE-Montréal fêtera ses 25 ans cette année. Nous vous préparons une série d’activités et d’événements pour souligner ce quart de siècle d’existence. L'annonce du calendrier se fera en février. Restez à l’affût en vous abonnant à notre bulletin Envîle Express!