2022 : l’année de la transition écologique et de l’aménagement du territoire

La métropole

Grands projets d’infrastructures, démarches de planification territoriale, mise en œuvre de plusieurs plans, l’année 2022 sera cruciale en matière d’aménagement du territoire pour la région métropolitaine. Les enjeux sociaux, économiques et environnementaux sont et seront au cœur de l’actualité des prochains mois. Pour ce premier bulletin de l’année, voici un tour d’horizon non-exhaustif des dossiers de 2022 dans lesquels le CRE-Montréal compte s’impliquer, en étroite collaboration avec ses multiples partenaires.

Le printemps marquera certainement le début des consultations publiques à l’OCPM sur le Projet de Ville. Cette consultation, étape de plus vers le nouveau Plan d’urbanisme et de mobilité (PUM), sera l’occasion pour l’ensemble des montréalaises et montréalais d’exprimer leur vision de la ville des prochaines décennies et de définir les chemins de transition à suivre pour l’atteindre. Tout au long du processus de consultation, nous concerterons nos membres et nos partenaires afin d’alimenter la discussion et assurer une participation à la hauteur de l’importance de ce Plan tant attendu. 

2022 est aussi l’année du premier bilan du Plan Climat. Adopté l’année passée, le Plan comprend 46 actions et une série d’objectifs tant au niveau de la réduction des émissions de GES que de la résilience et de l’adaptation. Ce premier anniversaire sera l’occasion d’évaluer le rythme d’implantation des mesures et leur efficacité. Bien que certains objectifs soient fixés dans un horizon lointain, c’est dès maintenant qu’il faut poser des gestes sans quoi nous risquons de passer à côté des cibles.

Nous serons entre autres très attentifs aux actions visant la réduction des émissions de GES dans le secteur des transports et des bâtiments ainsi que des avancées en matière d’adaptation. 2022 sera aussi une année importante pour le Partenariat Climat Montréal alors que le travail de concertation et de mobilisation va porter ses fruits. En tant que membre du comité directeur et coordonnateur du Chantier sur l’adaptation, le CRE-Montréal répondra présent afin d’accélérer et élargir le mouvement de mobilisation et d’engagement initié par le PCM. 

Autre bilan attendu, le Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération montréalaise. Comme nous le rappelle régulièrement l’actualité, les défis sont énormes et la mise en œuvre des solutions implique différents paliers de gouvernement. Les échéanciers sont serrés et des gestes significatifs devront être posés à court terme si l’on veut atteindre l’objectif zéro déchet d’ici 2030 tel que visé par le Plan.  

Plusieurs grands projets et démarches de planification territoriales déjà entamés vont aussi occuper l’équipe au cours des prochains mois : 

  • Le REM de l’Est : les prochains mois seront cruciaux et les multiples questionnements de la société civile devront obtenir des réponses concluantes de la part de CDPQ Infra et du gouvernement du Québec. Le rapport du comité d’experts multidisciplinaires est attendu avec impatience tout comme le déclenchement du BAPE. Comme nous l’avons fait lors des consultations de l’été 2021, nous continuerons d’interpeller le gouvernement du Québec et CDPQ Infra afin d’avoir des réponses claires sur les enjeux d’intégration, de financement, de gouvernance que soulève le projet dans sa forme actuelle. Il en va d’une planification cohérente et efficace des transports collectifs dans la région métropolitaine. 

  • Secteur Assomption Sud-Longue Pointe : il ne fait aucun doute que le projet de Ray-Mont Logistique occupera une place de choix dans les discussions des prochains mois dans ce secteur. Mais ce projet ne devra pas occulter l’ensemble de la démarche qui couvre un territoire bien plus grand dans lequel plusieurs projets sont actuellement en planification. Nous poursuivrons notre implication dans la réflexion collective afin d’assurer le déploiement d’une vision exemplaire pour ce secteur névralgique de la métropole. 

  • Le premier anniversaire de l’adoption du Plan directeur de conservation et d’aménagement du parc Jean-Drapeau sera l’occasion d’avoir un aperçu des actions de la Société du Parc Jean-Drapeau afin de faire atterrir la vision ambitieuse du Plan. Le CRE-Montréal coordonnera la concertation des acteurs de la société civile mobilisés afin de s’assurer que la vision portée par le Plan est respectée, que sa mise en œuvre se fait selon le rythme prévu et que les citoyens se l’approprient.

Enfin, 2022 sera une année électorale au niveau provincial et plusieurs dossiers mentionnés plus haut vont à coup sûr s’inviter dans la campagne. Comme à son habitude, le CRE-Montréal fera appel à ses membres et partenaires afin de dégager une série d’attentes et de demandes pour le futur gouvernement du Québec. 

Ce ne sont là que quelques-uns des grands dossiers qui vont occuper l’équipe du CRE-Montréal au cours des prochains mois et dans lequel nous comptons jouer notre rôle d’instance régionale de concertation en environnement. C’est aussi sans compter nos multiples projets qui vont se déployer au cours de l’année : démarche stationnement écoresponsable, campagne ILEAU, zones industrielles durables et bien d’autres dont nous aurons l’occasion de vous parler dans de prochains numéros du bulletin Envîle Express. 

Restez à l’affût. 

Aline Berthe, présidente du CA du CRE-Montréal

Emmanuel Rondia, directeur général