2020-2021 : Une année haute en émotions, en résilience et en dévouement

Le CRE-Montréal a traversé une année très intense, qui restera marquante à de nombreux égards. En juillet, le décès de Coralie Deny a ébranlé l’équipe, les collaborateurs du CRE-Montréal ainsi que le milieu environnemental montréalais dans son ensemble. Directrice générale depuis 10 ans, Coralie était une figure reconnue et respectée de toutes et tous, qui a largement contribué à bâtir la notoriété du CRE-Montréal. Dans cette épreuve difficile, l’équipe a fait preuve de solidarité et de cohésion, et a pu compter sur le soutien des membres du conseil d’administration et de nombreux partenaires.

L’organisme a également dû dès le mois de mars s’adapter à la situation sanitaire liée à la pandémie de COVID-19.  Loin du bureau, derrière des écrans, l’équipe a fait preuve de résilience et a démontré sa capacité d’adaptation. En réinventant ses façons de travailler, de concerter et de mobiliser ses partenaires et ses membres, le CRE-Montréal a poursuivi le déploiement de ses projets et campagnes, a assuré la tenue de ses grands rendez-vous comme le Gala du CRE-Montréal et a participé activement à de nombreuses démarches entourant le développement de certains secteurs de l’île de Montréal.

Car malgré la pandémie, cette année aura été très riche sur le plan environnemental et de l’aménagement du territoire. L’amorce des démarches d’élaboration du Plan d’urbanisme et de mobilité a mis fin à une attente de plusieurs années de la société civile. L’adoption du Plan Climat et la création du Partenariat Climat Montréal ont marqué un tournant dans les démarches vers la carboneutralité de la métropole et sa résilience aux changements climatiques. La sortie du Plan directeur de gestion des matières résiduelles est venue marquer un moment important pour le virage vers la transition écologique.

D’un point de vue territorial, l’effervescence dans l’est de Montréal s’est poursuivie avec l’annonce du projet du REM de l’Est, la mobilisation entourant les boisés d’Assomption-Sud et le projet de prolongement du boulevard Assomption. Alors que la population a redécouvert les parcs et les espaces verts de l’île, nous avons connu une mobilisation sans précédent pour la protection des espaces verts et des milieux naturels. Golf d’Anjou, boisés dans l’est et dans l’ouest de l'île, rivière Saint-Pierre, les citoyens et les organisations ont été très actifs aux quatre coins de l’île.

Cette année a aussi été un moment charnière pour nos campagnes phares, ILEAU et Stationnement écoresponsable. Sur base de l’expertise acquise au cours des années, nous avons ainsi entamé un déploiement dans de nouveaux territoires sur et hors de l’île de Montréal.

Enfin, 2020 marquait le début des célébrations du 25e anniversaire du CRE-Montréal. 25 ans à poser des actions concrètes pour la qualité des milieux de vie, à mobiliser et concerter une multitude d’acteurs, à faire rayonner les meilleures pratiques et à faire porter notre voix dans une multitude de dossiers.

Nous tenons à remercier chaleureusement toute l’équipe passionnée et dévouée, les membres du conseil d’administration, nos partenaires et nos membres pour leur engagement au quotidien à nos côtés. L’année qui arrive s’annonce toute aussi fertile en événements, en mobilisation, en action. Vous pouvez compter sur nous pour y jouer un rôle central sur les questions environnementales et d’aménagement du territoire. 

 

Emmanuel Rondia                                                                      Aline Berthe
Directeur général                                                                         Présidente

 

(Le Plan d'action 2021-2022 et le Rapport d'activités 2020-2021 seront disponibles sous peu.)

Mots-clés :