REM de l’Est : Des réponses attendues lors des consultations

CDPQ Infra a amorcé au début du mois de mai une série d’activités de consultation sur le projet du REM de l’Est. Webinaires d’informations, rencontres de consultation par territoire, plateforme interactive, les citoyens ont l’occasion au cours des prochaines semaines de faire part de leurs inquiétudes, de leurs questionnements et de partager leurs propositions afin de bonifier le projet. Le CRE-Montréal a accueilli positivement l’annonce de cette démarche qui fait écho aux demandes de nombreux organismes de la société civile dont le nôtre. 

Nous avons tenu à souligner entre autres la présence de l’ARTM et de la Ville de Montréal au côté de CDPQ Infra, ce qui permettra d’élargir la portée de la consultation aux aspects externes au mandat de CDPQ Infra. Les demandes d’accès aux données et aux rapports d’analyse ont également été partiellement entendues et des documents sont ajoutés régulièrement sur le site du projet. 

Cependant, le financement et la gouvernance du projet sont toujours en reste. Rappelons-le, le contrat qui lie le Québec avec le REM est un engagement colossal à beaucoup plus long terme que lors d’un montage financier traditionnel. Ce choix pourrait impacter le financement d’autres projets dans le futur. Ces enjeux et impacts liés au modèle de financement du projet font d’ailleurs l’objet d’un récent rapport de l’IREC sur la phase 1 du REM. Ce rapport arrive à la conclusion que l’État québécois va rembourser près de trois fois l’investissement de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et que cela risque d’avoir un impact sur le financement d’autres projets de transport collectif. Le REM entraînera aussi d’importants coûts d’infrastructures aux abords du tracé, coûts qui, pour l’heure, devront être assumés par les municipalités, venant ainsi bousculer leurs priorités. Il nous apparaît donc primordial que ces aspects soient abordés de front et en toute transparence dans les meilleurs délais.

Google plus LinkedIn Twitter print