Un moratoire nécessaire sur les terrains fédéraux à proximité de l’aéroport

Localisation du Golf de Dorval

Meltech Innovation Canada a finalement annoncé au début du mois de janvier avoir renoncé à implanter son usine de masques de procédure sur un terrain situé sur le site actuel du golf de Dorval.
Ce choix nous réjouit et fait écho aux recommandations de notre avis émis lors des consultations de l’été 2021 dans lequel nous invitions la compagnie à privilégier le premier élément de la séquence « éviter-minimiser-compenser » et à trouver un site déjà urbanisé pour s’installer. Le site retenu n’est pas encore connu mais nous resterons vigilants au fait qu’il ne contribue pas à la perte d’un autre espace vert de la région métropolitaine.

Plus globalement, cet épisode constitue pour nous un signal qu’il est urgent d’agir afin d’assurer la protection des terrains fédéraux situés à proximité de l’aéroport et la consolidation d’un grand pôle nature. En raison de leur vaste superficie, du couvert végétal qui s’y trouve, de leur localisation avantageuse tout près de milieux naturels en voie de protection, de leur contribution indéniable à la biodiversité locale et de leur accessibilité favorisée par l’arrivée du REM, ces terrains présentent un fort potentiel de mise en valeur à des fins écologique et sociale. Dans cette optique, nous réitérons notre demande de moratoire sur tout autre projet de développement industriel ou commercial sur les terres fédérales administrées par ADM, incluant l’entièreté du golf Dorval, d’ici l’actualisation imminente (2022-2023) du Plan d’utilisation des sols.

Nous sommes convaincus que le gouvernement du Canada, en étroite collaboration avec la ville de Montréal, a l’occasion de poser un geste fort en créant un grand poumon vert et une aire protégée de plus de 100 hectares au cœur de Montréal tout en consolidant le parc nature des Sources. Il n’existe aucune autre opportunité de cette superficie dans la métropole, une aire protégée qui incarne un exemple concret d’aménagement urbain durable et d’innovation qui s’inscrit en totale adéquation avec la volonté fédérale de rendre accessible les espaces verts et les milieux naturels aux populations tout en réduisant les émissions de GES.

C’est dans ce sens que nous allons poursuivre nos actions dans les prochains mois.

Mots-clés :