Nous sommes toutes et tous piétons!

Alors que, selon les dernières données de la SAAQ, le bilan routier global s’améliore au Québec, la situation des piétons, elle, continue de se dégrader d’année en année. Les voitures sont de mieux en mieux équipées pour protéger leurs passagers, mais pour les piétons, sans armure, la situation est préoccupante.

Il est ainsi totalement inacceptable de constater qu’en 2019, à chaque deux jours, un piéton a été grièvement blessé lors d'une collision, soit 210 personnes selon l'annexe du bilan routier de la SAAQ. Les données mettent aussi en lumière une surreprésentation des aînés parmi les décès. 

Autre statistique marquante, une collision sur huit (13 %) impliquant des piétons a lieu dans un stationnement. On parle même d’une sur cinq (21 %) chez les 65 ans et plus (SAAQ, 2019). C’est pour sensibiliser la population et les décideurs à ces enjeux que, dans le cadre de la 9e édition du PARK(ing) Day, et à titre de partenaire régional de la campagne Tous Piétons de Piétons Québec, nous avons décidé de réaliser une installation temporaire pour mettre de l’avant l’importance d’intégrer des aménagements sécuritaires pour les piétons dans les stationnements. 

Sur l’île de Montréal, on recense pas moins de 500 aires de stationnement qui comptent d’une centaine à plusieurs milliers de cases. Il s’agit principalement de stationnements commerciaux, industriels et institutionnels. Dans la vaste majorité des cas, ces espaces de grande superficie sont conçus uniquement d’un point de vue automobile, et ne prennent que trop rarement en compte les déplacements actifs. Que l’on se déplace à pied, à vélo, ou en auto, nous faisons tous l’expérience au quotidien de devoir traverser à pied une aire de stationnement. Une expérience trop souvent désagréable et peu sécuritaire. 

Avec le soutien de l’Agence de mobilité durable de Montréal et de Sentier urbain, une traverse piétonne temporaire a ainsi été aménagée sur le stationnement situé au sud du parc La Fontaine, à hauteur des rues Cherrier et Montcalm. À cet endroit, une ligne de désir existe depuis de nombreuses années entre le passage piéton sur la rue Cherrier et le parc La Fontaine. Actuellement, les piétons n’ont cependant d’autre choix que de traverser directement au milieu du stationnement. Afin de rendre plus sécuritaire et conviviale cette ligne de désir, le CRE-Montréal a converti, le temps d’une journée, trois cases de stationnement en un passage piéton temporaire.

 

 

 

 

Renverser la tendance observée depuis 10 ans est possible et nécessaire. Cela passe entre autres par une systématisation des aménagements qui protègent les plus vulnérables (passages surélevés, saillies de trottoirs), et qui facilitent les déplacements des piétons (trottoirs adéquatement localisés) ainsi qu’une vigilance accrue des conducteurs à l’approche des traverses piétonnes. Souvent, il suffit de retirer quelques cases pour réaliser des aménagements qui peuvent sauver des vies. 

Tout le monde a un rôle à jouer car après tout, on est tous et toutes piétons! 

La campagne J’embarque! Les rendez-vous de la mobilité durable - Île de Montréal du CRE-Montréal se poursuit jusqu’au 30 septembre. Elle est réalisée grâce au soutien financier de son partenaire influenceur, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), et de son allié, la Fondation du Grand Montréal.