Avis du CRE-Montréal sur le PPU du Secteur des Faubourgs

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) a présenté un premier avis sur le secteur des Faubourgs à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) le 4 avril 2019, dans le cadre des consultations en amont de l’élaboration du PPU. Depuis, nous avons occasionnellement pris part au processus de concertation mené sous l’égide du Comité des grands projets Centre-Sud et de la firme Rayside-Labossière, et avons rencontré des gens de Prével au sujet du projet immobilier Esplanade Cartier.

Les citoyenNEs et organisations locales, dont plusieurs sont déjà mobiliséEs dans le devenir du secteur des Faubourgs, sont parfaitement et bien évidemment les mieux placées pour témoigner devant la Commission des réalités vécues à l’échelle des quartiers et des besoins de mobilité, de services et d’équipements collectifs et sociocommunautaires, entre autres choses. En ce qui nous concerne, nous avons choisi de contribuer à la réflexion en commentant le PPU depuis notre perspective d’organisation régionale, suivant laquelle nous nous efforçons d’établir des liens entre les interventions locales et les trames urbaines plus vastes dans lesquelles elles s’inscrivent (réseaux de mobilité, trame verte, etc.).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous tenons à saluer la volonté de l’arrondissement de Ville-Marie d’intégrer au PPU de nombreuses innovations des plus intéressantes au regard du développement durable, de la résilience et de la transition écologique, notamment l’aménagement de galeries multiréseaux en sous-sol, l’aménagement de boucles de captation et de diffusion de la chaleur, et les aménagements complémentaires à la topographie des lieux pour la gestion de l’eau. Nous allons suivre avec intérêt la mise en œuvre de ces aspects du PPU qui pourront inspirer le développement d’autres secteurs montréalais.

Les sections qui suivent présentent une analyse à haut niveau du projet de PPU. Nos remarques concernent principalement la mobilité, la programmation d’espaces verts, le verdissement et la gestion de l’eau. Bien que nous présentions ici une analyse plus générale que ce que nous avons l’habitude de soumettre à l’OCPM, nous tenons à assurer l’arrondissement de Ville-Marie et la Commission de notre intérêt pour l’avenir du secteur des Faubourgs. Nous restons bien évidemment à leur disposition pour élaborer avec eux sur notre vision, au besoin et en temps opportun.